Nouvelles

3 mars 2021
L’AAPQ lance ses travaux sur le développement des compétences

Le conseil d’administration a approuvĂ© rĂ©cemment le plan d’action portant sur le dĂ©veloppement des compĂ©tences. Le plan prĂ©sentĂ© par un comitĂ© mandatĂ© par le CA vise Ă  dresser un Ă©tat de la situation, consulter les membres sur les profils de compĂ©tences recherchĂ©s, Ă©laborer un règlement sur la formation continue et procĂ©der Ă  son adoption. Rappelons que l’axe 3 sur le dĂ©veloppement des compĂ©tences figure au plan stratĂ©gique 2019-2024.

17 février 2021
Le programme de l’UDEM reconduit par le CAAP

Le conseil d’agrĂ©ment en architecture de paysage (CAAP) de l’AAPC a reconduit dans les dernières semaines le programme de maĂ®trise en architecture de paysage dispensĂ© par l’UniversitĂ© de MontrĂ©al. Dans une lettre envoyĂ©e au recteur de l’UniversitĂ©, il y est indiquĂ© : « Le Conseil d’agrĂ©ment en architecture de paysage (CAAP) de l’AAPC a dĂ©cidĂ© d’octroyer un agrĂ©ment complet de six ans au programme d’architecture de paysage de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al Ă  compter du 1er dĂ©cembre 2020. Â»

17 février 2021
L’AAPQ invitée par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec

Le 5 fĂ©vrier 2021, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation a invitĂ© l’AAPQ Ă  participer aux travaux visant Ă  doter le QuĂ©bec d’une StratĂ©gie nationale d’urbanisme et d’amĂ©nagement des territoires  Notre association professionnelle sera invitĂ©e Ă  participer, au sein de 12 laboratoires d’innovation publique, Ă  une rĂ©flexion nationale su.r l’avenir de notre territoire. Vous serez sollicitĂ©s dans les prochaines semaines afin que notre discipline prenne sa place sur les diffĂ©rents forums.

 

Consulter la lettre d’invitation.

11 février 2021
Décès de Claude Beaulac

Nous avons le regret de vous annoncer le décès subit de Claude Beaulac, urbaniste bien connu des architectes paysagistes et ami de plusieurs de nos membres.

M. Beaulac a occupé, de 2006 à 2015, le poste de directeur général de l’Ordre des urbanistes du Québec, dont il fut le président de 2000 à 2006. Il est également le directeur général de la Conférence interprofessionnelle de design du Québec dont il fut l’un des fondateurs. Il a siégé au conseil d’administration de l'Institut canadien des urbanistes de 2000 à 2006 et en 2013-2014.

Nous tenons à offrir nos plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.

Avis de décès.

4 février 2021
Stagiaires, vos dossiers d'admission sont attendus pour le 8 février.

Pour tous les membres stagiaires ayant effectuĂ© leurs examens, complĂ©tĂ© leurs heures de stage et rempli leur carnet de stage, il est temps de dĂ©poser votre dossier d’admission pour devenir membre agrĂ©Ă©. Vous avez jusqu’au 8 fĂ©vrier 2021 Ă  13h00 pour le faire. Le comitĂ© d’évaluation se rĂ©unira dans les journĂ©es qui suivront.

Contactez Nancy Bond à adm@aapq.org si vous voulez déposer votre dossier.

2 février 2021
Le Festival international de jardins dévoile les nouveaux jardins de sa 22e édition.

Sous la thĂ©matique « La magie est dehors », cinq projets ont Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©s pour faire partie de l’édition 2021 du Festival international de jardins en provenance du Canada, des États-Unis, de la France et de la Suède. Ils s’ajoutent aux jardins actuels afin de composer un musĂ©e Ă  ciel ouvert, proposant ainsi un parcours d’installations en plein air. 

Parmi les concepteurs sélectionnés, on retrouve les architectes paysagistes Emmanuelle Loslier et Camille Zaroubi avec leur projet de Miroirs acoustiques.

CrĂ©dit photo : Emmanuelle Loslier, architecte paysagiste, Camille Zaroubi, architecte paysagiste

Le Festival international de jardins est le plus important festival de jardins contemporains en Amérique du Nord. Depuis sa création en 2000, plus d’un million de visiteurs ont été touchés et inspirés par près de 200 projets innovateurs. Servant de canevas de création où tout est possible, le Festival a inspiré bon nombre d’architectes et architectes paysagistes à développer de nouvelles façons de percevoir et de concevoir l’espace public.

1 février 2021
Aménagement du territoire Un débat essentiel s’ouvre enfin

L'alliance ARIANE, Ă  laquelle l'AAPQ souscrit, rĂ©agit avec enthousiasme Ă  l’annonce de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, AndrĂ©e Laforest, concernant l’élaboration prochaine d’une StratĂ©gie nationale d’urbanisme et d’amĂ©nagement des territoires. L’alliance, dont la raison d’être est de faire de l’amĂ©nagement une prioritĂ© au QuĂ©bec, invite les QuĂ©bĂ©coises et les QuĂ©bĂ©cois Ă  prendre activement part Ă  cette conversation qui dĂ©bute maintenant, afin de contribuer Ă  dĂ©finir une vision collective et porteuse en matière d’amĂ©nagement du territoire.

Quarante ans après l’adoption des lois phares régissant l’aménagement, l’urbanisme et la protection du territoire agricole, il est grand temps d’en moderniser le cadre politique et réglementaire. Cette annonce est la concrétisation d’un engagement électoral du gouvernement, pour des milieux de vie agréables et de qualité. L’un des principaux objectifs de l’alliance ARIANE est ainsi en partie accompli.

Tel que proposĂ© dans sa feuille de route vers une Politique nationale, l’alliance ARIANE recommande que la StratĂ©gie vise l’atteinte des grands objectifs collectifs liĂ©s aux pratiques d’amĂ©nagement du territoire,  notamment en matière de protection du territoire et des activitĂ©s agricoles, de lutte contre les changements climatiques, de rĂ©duction de la consommation de pĂ©trole, d’amĂ©lioration de la santĂ©, d’optimisation des finances publiques, de protection de la biodiversitĂ©, de mise en valeur des paysages naturels, culturels et bâtis, de mobilitĂ© durable, de rĂ©ponse aux besoins de logement, etc.

Une vision commune et digne du 21e siècle pour notre territoire

L’alliance ARIANE invite le gouvernement, l’ensemble des parties prenantes et la population à s’engager dans une conversation ouverte, rigoureuse et crédible à chacune des étapes proposées par la ministre Laforest pour l’élaboration de la Stratégie. La présence d’une diversité de points de vue socioéconomiques et citoyens permettra de solidifier les bases de cette vision commune pour notre territoire, son avenir et son aménagement. Le résultat devra refléter cet engagement à long terme de l’État et des partenaires, et inclure des mécanismes de suivi de ses mesures et indicateurs.

Des principes fondamentaux Ă  respecter

Dans la déclaration Pour une Politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme lancée en 2015 et appuyée depuis par plus de 20 villes et villages, des dizaines d’organisations et des milliers de citoyens, l’alliance ARIANE proposait cinq principes fondamentaux. Ces principes devraient former le socle de l’exercice de réflexion actuel :

  1. Le territoire du QuĂ©bec est  le patrimoine commun de l’ensemble des QuĂ©bĂ©cois.
  2. Ce territoire étant une ressource limitée et son altération ayant souvent un caractère irrémédiable, l’usage qui en est fait doit préserver le droit des générations futures de répondre à leurs besoins fondamentaux et de s’épanouir.
  3. L’aménagement du territoire est une responsabilité partagée entre le gouvernement du Québec et les instances municipales.
  4. Les instances municipales sont, dans le respect réciproque des compétences des divers paliers décisionnels, les gestionnaires du territoire sur lequel s’exerce leur autorité, et sont garantes d’en assurer une utilisation économe.
  5. À travers leurs politiques, programmes, actions et investissements sur le territoire et son aménagement, le gouvernement du Québec et les instances municipales:

a. contribuent à l’atteinte des grands objectifs collectifs que s’est donnés et se donnera le Québec,

b. font primer l’intérêt collectif sur les intérêts particuliers,

c. prennent en compte et reflètent la diversité des collectivités québécoises.

S'abonner Ă