Lancement de la programmation du congrès 50e anniversaire de l’AAPQ

30 janvier 2015

DÉGÉNÉRATION / RÉGÉNÉRATION
L’HORIZON TEMPOREL DU PAYSAGE 

Montréal, 21 janvier 2015 – À l’occasion de son 50e anniversaire, l’Association des architectes paysagistes du Québec présente son congrès annuel sous le thème Dégénération / Régénération - L’horizon temporel du paysage au Marché Bonsecours les 27 et 28 mars prochain.

Ce rassemblement incontournable en aménagement au Québec accueillera des conférenciers, panélistes et artistes d’ici et de l’international ayant approfondi des approches de réhabilitation des paysages qui vont au-delà des principes du développement durable en explorant les processus par lesquels le paysage perd et reprend forme.  

Survol de la programmation

Forte d’un partenariat de contenu avec le Buckminster Fuller Institute, l’AAPQ reçoit cette année la grande gagnante du Buckminster Fuller challenge 2014 et de Rebuild by Design, Gena Wirth de Scape Studio, qui viendra présenter son projet Living Breakwaters. Deux panels sont prévus : un sur la question de la résilience au Québec, animé par Dinu Bumbaru d’ICOMOS-ICORP, et un autre sur le Nunavik et le Plan Nord, animé par Peter Jacobs de l’Université de Montréal. Génome Québec discutera de bioremédiation, Paula Z. Segal de 596 Acres explorera comment les nouvelles technologies peuvent faciliter la réappropriation des terrains vacants dans les villes tandis que Robin Geller du Département sanitaire de la ville de New York, donnera un aperçu de la complexité du projet de reconversion du plus grand site d’enfouissement en Amérique du Nord : Freshkills. Des exemples de réappropriation d’espaces abandonnés et dégradés au Québec seront aussi mis de l’avant, tel que celui du Champ des possibles avec Caroline Magar.

Pour souligner le demi-siècle de l’association et préparer les thèmes à explorer dans le cadre du Sommet mondial du design en 2017, Raquel Penalosa de l’IFLA, proposera un atelier sur les projets marquants des 50 dernières années en architecture de paysage. Dégénération / Régénération parlera également du besoin d’un changement de paradigme à la base de notre vision des paysages à l’échelle planétaire avec le président du Buckminster Fuller Institute, David McConville et, la notion de paysages post-planétaires sera abordée par Ed Keller du Center for Transformative Media de Parsons The New School for Design, qui proposera l’utilisation de la science-fiction comme outil de design anticipatif.

Comme à l’habitude, les congressistes pourront participer aux traditionnels cocktails, gala, activités de réseautage et salon des exposants durant l’événement. L’environnement sonore du congrès sera, quant à lui, créé par Antoine Bédard / Montag, dont la pratique artistique est à l’intersection de la musique et de l’environnement bâti.

Pour consulter la programmation préliminaire et connaître tous les détails relatifs au congrès, rendez-vous sur le site de l’AAPQ.


Renseignements :
Katerine Boisclair, responsable des communications
Association des architectes paysagistes du Québec
(514) 526-6385 poste 256 | info@aapq.org

-30- 


À propos de l’AAPQ
L’AAPQ a pour mission de promouvoir la création et la valorisation du paysage en milieux naturel et construit afin de créer un cadre de vie sain, fonctionnel et esthétique, axé sur les besoins de la population et répondant aux exigences écologiques. Son objectif principal est de voir à la protection et à la sécurité du public en règlementant la profession de ses membres et de voir à la promotion et au rayonnement de la profession.