Lancement Congrès 2013 / Paysages collectifs: s'approprier, adapter et créer la ville.

29 janvier 2013

29 janvier 2013 - L’Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ) est heureuse de lancer la programmation de son Congrès 2013, dont le thème sera Paysages collectifs : s’approprier, adapter et créer la ville. L’événement, qui aura lieu au Centre des sciences de Montréal les 19 et 20 avril prochains, offrira l’occasion de réfléchir à l’aménagement des villes dans un contexte de changements climatiques par le biais d’approches scientifiques, artistiques, culturelles et sociales, présentées par les différents panélistes et conférenciers.

Paysages collectifs : s’approprier, adapter et créer la ville.
La thématique du Congrès 2013 de l’AAPQ appelle à l’engagement et à la créativité des  professionnels en aménagement qui sont conviés à réfléchir à des espaces collectifs assurant le bien être des citoyens, dans un contexte où les écosystèmes urbains denses, énergivores et vulnérables subissent les conséquences des changements climatiques.

De nombreux phénomènes sont en émergence dans l’espace public : désir d’appropriation citoyenne de l’espace urbain; désir de contestation visant à dévoiler les iniquités sociales et économiques; modification des habitudes de vie des citadins plus enclins à profiter des espaces publics au cours de la saison clémente qui se prolonge, etc. L’espace collectif – la rue, le parc, la friche urbaine, le jardin, le cours d’eau, la place, la ruelle – est le moyen privilégié pour toute société de s’exprimer, de s’engager, de s’unir. Il est maintenant temps d’oser l’utopie, de réinventer la ville et d’outrepasser le fonctionnalisme pour construire des espaces collectifs multifonctionnels et verts qui contribuent à la qualité de vie collective.

Programmation 2013
Le Congrès 2013 s’ouvrira avec une grande conférence, présentée par Elizabeth Mossop, dont le thème sera Le paysage collectif urbain : l’héritage de la ville industrielle. Basée en Nouvelle-Orléans et à Sydney, l’approche durable de Mme Mossop (Spackman Mossop and Michaels) s’est distinguée internationalement entre autre lors de la reconstruction des paysages post-Katrina, en Nouvelle-Orléans. Suivra une conférence donnée par Jean-Paul Ganem et Roadsworth, deux artistes bien connus pour leurs interventions dans les paysages urbains et agricoles. Une série de 6 ateliers sera proposée par des partenaires des sphères publiques et privées québécoises et enfin, l’activité 2+2=22 : oser l’inconnu et s’approprier la ville présentera 11 projets de diverses disciplines du design portant sur l’appropriation de l’espace public. Soulignons les interventions suivantes à cette activité : Atomic3, concepteurs d’Iceberg, installation présentée actuellement sur la place des Festivals et l’ATSA, centre d’artiste qui a récemment connu un grand succès avec son événement Fin Novembre.

La conférence présentée par l’organisme de réputation internationale Project for Public Spaces (PPS) donnera le coup d’envoi de la deuxième journée et sera un appel à l’engagement municipal et citoyen visant le développement communautaire et économique par la conception d’espaces publics de qualité. Cette conférence sera suivie de celle de Kirt Rieder de Hargreaves Associates, une des plus importante firme des États-Unis, réputée pour la qualité de ses grands projets en milieu urbain, prônant une approche écologique et durable d’avant-garde, adaptée aux territoires d’intervention. Cette conférence se terminera par une discussion entre professionnels et élus afin de répondre à la question: Comment faire plus et mieux à Montréal?

Et enfin, un panel de discussion entre divers intervenants dont le thème sera L’agriculture en ville: au-delà de la production clôturera cette édition 2013. Marie-Claude Lortie, journaliste à La Presse, Joanne Papineau, directrice régionale des relations publiques et présidente du comité environnemental au Fairmont Le reine Élizabeth, Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec, Antoine Trottier, spécialiste technique pour les toits verts et l’horticulture urbaine, Owen Rose, architecte chez atelier TAUTEM, Ismaël Hautecoeur, architecte paysagiste chez Aménagement comestible & écologique, Gérald Beaudet, professeur titulaire en urbanisme à l’Université de Montréal et Benoît Girard, agronome, s’entretiendront sur la question.

À propos de l’AAPQ
L’AAPQ a pour mission de promouvoir la création et la valorisation du paysage en milieux naturel et construit afin de créer un cadre de vie sain, fonctionnel et esthétique, axé sur les besoins de la population et répondant aux exigences écologiques. Son objectif principal est de voir à la protection et à la sécurité du public en règlementant la profession de ses membres et de voir à la promotion et au rayonnement de la profession.


Consultez la programmation complète et réservez votre place dés maintenant en ligne : http://aapq.org/aapq_evenement/congres2013

 

-30-

Source : Katerine Boisclair
(514) 990-7731
info@aapq.org