Communiqué - Le Québec perd un allié du design

14 janvier 2016

Le Québec perd un allié du design

14 janvier 2016 – C’est avec regret que l’AAPQ a appris le décès de Monsieur Jean-Paul L’allier qui s’est entre autre fait connaître pour son travail remarquable durant ses 16 années à la tête de la ville de Québec.   Comme maire, il avait compris à quel point le design joue un rôle primordial dans le développement de la ville et a initié plusieurs projets qui ont redonné du dynamisme à la capitale telles que la revitalisation du quartier St-Roch et celle des abords de la rivière St-Charles.

M. L’allier a su s’entourer de professionnels du design, dont plusieurs architectes paysagistes, pour aborder les enjeux urbains et créer une image positive de sa ville. Il avait d’ailleurs en haute estime « ces métiers qui mettent la beauté au service de la qualité du développement urbain.» Récompensé en 1997 du Prix Frederick-Todd, la plus haute distinction remise par l'AAPQ qui a toujours reconnu en lui un contributeur important à la promotion de l’architecture de paysage.

Voici quelques témoignages d’architectes paysagistes l’ayant côtoyé au cours de leur carrière.

«Le maire L’Allier restera à jamais associé aux changements fulgurants que la ville de Québec a connu au cours des décennies récentes. Tous, les professionnels que les citoyens, seront d’accord pour reconnaître que monsieur L’Allier a énoncé et mis de l’avant une vision pour la ville de Québec comme aucun autre l’a fait. Sa détermination à investir dans l’aménagement urbain fait école, ici comme ailleurs. La naissance de la CCNQ, les grands projets sur la Colline Parlementaire,  les boulevards Honoré Mercier, René Lévesque et Grande Allée, pour ne nommer que ceux-là, de même que le Jardin St-Roch et la revitalisation complète du quartier sont autant de legs permanents qui feront pour toujours que Québec est une ville humaine et accueillante tant pour ses habitants que pour les nombreux touristes qui la fréquentent.

Monsieur L’Allier, votre présence nous manquera, mais vos réalisations seront appréciées par de nombreuses générations à venir.»

Vincent Asselin, architecte paysagiste, AAPQ

 

«M. L'Allier était un homme politique remarquable que j’ai eu la chance de côtoyer lors des séances du conseil d’administration de Mission Design pour lequel il était président. Visionnaire et à l'écoute de ceux qui l'entouraient, il mettait tous les efforts nécessaires pour la concrétisation d’un projet.»

Monica Bittencourt, architecte paysagiste, AAPQ

 

«Il y a des personnages qui marquent l'histoire, Monsieur L’Allier est l'un de ceux-là, un être humain d'exception qui aimait la vie et les gens. C'était aussi un visionnaire de grande envergure. Sa grande éloquence séduisait et convainquait. Il savait encourager le meilleur de chacun pour l'aider dans sa tâche. 
Ce fut un plaisir d'œuvrer sous sa férule comme architecte paysagiste car tout ce qui contribuait à embellir la ville était favorisé.»

Georges Houplain, architecte paysagiste, AAPQ

 

«Jardin Saint-Roch, Boulevard René-Lévesque, Promenade-Samuel-De Champlain et j’en passe, autant de projets prestigieux auxquels j’ai eu le privilège de collaborer et qui ont marqué la ville de Québec. Autant de projets soutenus par Jean-Paul L’Allier ancien maire de Québec qui s’inscrivaient dans sa vision d’une ville, jamais assez belle. Autant d’énergie il mettait pour défendre des budgets de réalisation et soutenir les démarches de conception raffinée. Je me souviendrai de ce mentor, de ses pensées positives, qui visaient la qualité et qui m’a permis d’aller plus loin, beaucoup plus loin. 
Merci, Monsieur L’Allier.»

André Nadeau, architecte paysagiste, AAPQ

 

«Monsieur Jean-Paul L’Allier est un maire qui a marqué la ville de Québec et la Capitale nationale autant par ses actes que par sa personnalité publique. Il a réfléchi sa ville puis agit par des projets urbains et des politiques municipales qui définissent encore fortement aujourd’hui l’image de Québec. Jean-Paul L’Allier restera en mémoire de ses citoyens, on ne le remerciera jamais assez de son passage dans sa ville adoptive.

Merci monsieur le maire»

Jean-François Rolland, architecte paysagiste, AAPQ

 

«Sous le leadership de Jean-Paul L'Allier, la ville de Québec est passé par une vraie Renaissance urbaine qui constitue un modèle pour la réinvention des villes-centre partout au monde. Durant ses quatre mandats comme maire de Québec, les membres du bureaux WAA Inc. (Williams Asselin, Ackaoui et associés) ont eu le plaisir et le privilège de travailler en collaboration avec M. L’Allier sur plusieurs projets importants de la ville de Québec Même après la fin de son mandat, nous avons eu l’opportunité de travailler sur des projets qu’il a initiés tel que la Promenade Samuel de Champlain sur le bord du fleuve Saint-Laurent.

Sur tous ces projets, M. L’Allier jouait un rôle de visionnaire et d’initiateur. Il a imaginé un futur splendide pour sa ville, qui était confronté, en 1989, à une série de défis et difficultés apparemment insurmontables. Il a rassemblé une équipe extraordinaire de professionnels à l’intérieur de la ville; il a inspiré les employés en place; et il a attiré et stimulé les équipes de consultants et constructeurs du secteur privé afin de bien réaliser ses visions. Il a aussi établi des rapports très positifs avec d’autres agences gouvernementales, à tous les niveaux, afin d’assurer la bonne collaboration de tous les intéressés et d’éviter les confrontations habituelles. Sa personnalité chaleureuse et son charme combinés à ses grandes capacités d’administrateur et de visionnaire lui ont permis de surmonter tous les obstacles dans sa mission de donner un avenir digne à sa ville et à ses citoyens.»

Ron Williams, architecte paysagiste, AAPQ
pour l’ensemble de l’équipe de WAA.

L'arbre, le maire et les architectes, une entrevue qui a été menée à l’occasion du congrès de l’AAPQ 2012 où il était invité comme conférencier.

À propos de l’AAPQ

L’AAPQ a pour mission de promouvoir la création et la valorisation du paysage en milieux naturel et construit afin de créer un cadre de vie sain, fonctionnel et esthétique, axé sur les besoins de la population et répondant aux exigences écologiques. Son objectif principal est de voir à la protection et à la sécurité du public en règlementant la profession de ses membres et de voir à la promotion et au rayonnement de l’architecture de paysage.

-30-

Renseignements :
Katerine Boisclair,  Responsable des communications, AAPQ
514 526-6385 poste 256
info@aapq.org

Fichier attachéTaille
PDF icon Communiqué - Le Québec perd un allié du design383.86 Ko