COVID-19 : Recommandations intérimaires concernant le secteur de la construction (chantiers d’infrastructures, routiers ou domiciliaires et aménagement urbain)

Cette fiche présente les mesures de recommandations intérimaires concernant le secteur de la construction (chantiers d'infrastructures, routiers ou domiciliaires et aménagement urbain. Ces mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail s'appliquent lorsque la transmission communautaire soutenue est confirmée par les autorités de santé publique.

Toute reprise des services non essentiels doit être effectuée de sorte que la transmission de la COVID-19 soit contrôlée. En effet, il est primordial d’éviter une augmentation importante de personnes infectées, hospitalisées ou aux soins intensifs, ou de décès.

Plusieurs conditions doivent être respectées pour s’assurer d’un contrôle de la COVID-19 au Québec. Le non-respect de ces conditions pourrait mener à une augmentation importante des cas et par le fait même à la possibilité de revoir la stratégie de réouverture des milieux de travail (nombre, type de milieux, mesures de distanciation et de protection exigées) afin de rétablir l’équilibre et d’assurer la pérennité du système de santé. Ces conditions sont énoncées ici : Conditions nécessaires au maintien des services essentiels et à l’ouverture progressive des autres milieux de travail.

Les mesures de prévention recommandées par le gouvernement pour la population générale et les recommandations de base pour tous les milieux de travail s’appliquent aussi dans le secteur de la construction, à moins que des mesures plus restrictives ne soient précisées.