Appel de textes | PAYSAGES 2021

Voici le temps de mettre en chantier la prochaine édition de notre revue annuelle PAYSAGES. Comme toujours, le succès de cette publication repose sur votre précieuse collaboration.

L’édition 2021 de PAYSAGES permettra d’illustrer l’apport des architectes paysagistes dans le développement de villes en santé.


Les derniers mois nous ont fait prendre conscience des liens intrinsèques entre l’amĂ©nagement de nos espaces et la santĂ© des populations. Jamais le rĂ´le de la profession en matière de santĂ© publique ne nous Ă©tait apparu avec une telle Ă©vidence. L'achalandage rĂ©cent de nos parcs, la flexibilitĂ© et la polyvalence des espaces publics reconvertis pour la mobilitĂ© active, l’importance de la biodiversitĂ© en tant que protection de la santĂ© immunitaire, autant de sujets que la pandĂ©mie a placĂ©s sur la sellette.
Ce phénomène n’est pas nouveau dans l’histoire des collectivités. Les manuels d’histoire sont remplis d’exemples de villes qui pour faire face à des défis sanitaires, quelques fois épidémiques, ont dû se réinventer.


D’ailleurs, notre discipline a toujours Ă©tĂ© une composante importante de cette transformation et de l’évolution des concepts d’amĂ©nagement axĂ©s sur la santĂ© publique. Rappelons que c’est suite Ă  une visite du premier parc public Ă  Londres, le Victoria Parc, conçu en 1840 pour des motifs sanitaires, que Frederick Olmstead proposa Ă  la ville de New York le projet de « Central Park ». Chez nous, le Mont-Royal, vĂ©ritable « poumon vert », verra le jour quelques dĂ©cennies plus tard. 
 

La crise sanitaire actuelle et la crise climatique ont ceci comme point commun : l’importance d’élaborer des concepts d’aménagement qui favorisent la santé publique. Chose certaine, plus que jamais nous devons mettre de l’avant des projets qui contribuent à bâtir « des villes en santé ».
 

Les villes en santé sont des villes qui contribuent à la santé physique, qui protègent la santé mentale et qui permettent de créer des liens sociaux forts et égalitaires. Ces villes intègrent des projets, qui favorisent :

•    La lutte aux Ă®lots de chaleur ;
•    Le dĂ©veloppement de corridor de biodiversité ;
•    La vĂ©gĂ©talisation de l’espace ;
•    L’intĂ©gration de l’agriculture urbaine ;
•    Des aires de jeux pour tous ;
•    La vie communautaire et la socialisation ;
•    Le contact avec la nature sauvage en ville ;
•    Une mobilitĂ© active pleinement intĂ©grĂ©e dans le quotidien ;
 

Ainsi, nous vous invitons Ă  nous faire parvenir votre proposition de texte en lien avec cette thĂ©matique d’ici le 21 aoĂ»t 2020 Ă  web@aapq.org. Nous avons besoin d’un court rĂ©sumĂ© de quelques lignes expliquant la nature de l’article que vous projetez d’écrire. 


À la fin d’août, nous ferons le tri des propositions reçues et dès septembre, nous ferons parvenir une confirmation de publication pour les textes retenus et des consignes de rédaction.

Merci de votre implication.

Et aussi :


Ne pas oublier les photos !

Prenez le temps d’écouter ce balado : Coronavirus: ce que la pandémie révèle sur la pollution et notre santé.

Lisez notre revue de presse : Repenser l’espace public à l’heure de la distanciation sociale. Elle contient plus de 50 articles pour alimenter vos réflexions.