Place Hydro-Québec


PLACE HYDRO-QUÉBEC

PROJET DE DESIGN - CONCEPTION - RÉALISATION : NIVEAU PARAPUBLIC-MILIEU URBAIN

 Lauréat Régional, catégorie Design 
PRIX D'EXCELLENCE de l'Association des architectes paysagistes du Canada (2001)

Client

Corporation Hydro-Québec


avant

Architectes Paysagistes 

Élise Beauregard, Arbour, Berthiaume & Beauregard , Architecture de Paysage, Filiale de DAA

Chargé de projet 

Élise Beauregard

Collaborateurs 

Benoît Gaudet, Guy Roy

Consultant en ingénierie 

Groupe Conseil Trédec Inc.

Localisation 

Montréal/Centre-ville, Canada

Année de conception 

1996

Année de réalisation 

1997

Coût de réalisation 

$ 350 000

Concept

Ce projet très singulier apparaît et fonctionne comme un jeu dans le plus pur sens du terme. Rien n'est permanent! Tout est temporaire! Le projet construit pour un maximum de dix ans, ou jusqu'à temps que la corporation Hydro-Québec vende le terrain pour une construction future (permanente) laisse place à l'événement urbain et aux festivals. Comme un jeu, le projet est aménagé pour durer le temps d'une performance... Comme un jeu, tout est arrangé, monté pour le temps d'un jeu, le temps d'un spectacle, le temps d'un voyage dans l'imaginaire qui nous y est proposé... Comme un jeu, lorsque tout est fini, on remballe! Tous les éléments qui ont servi au jeu sont remis à leur position initiale. Comme un jeu, le projet est destiné au divertissement et reste une expérience éphémère, dans l'éphémère... 

Lieu-évènement, lieu du conte et de la musique où tous les éléments mobiles sont au service de l'histoire qui y est racontée (ou chantée)... À chaque performance, son décor!

Pour le passant, le spectateur, il est une sorte d'heureux mélange entre la Comedia dell'Arte, les équipements récréatifs et l'installation artistique. 
A chaque fois, un nouveau rôle, des nouvelles images, des musiques qui nous viennent d'ailleurs, des histoires renouvelées...

 

" Fort électrisant! Réalisé avec le souci du détail sans égal, ce projet, qui nous propose une excellente solution, saura peut-être donner un nouveau sens au mot 'temporaire' ".
Extrait de la lettre écrite par :
M. Ian Corne, Président
AAPC Comité professionnel des Prix d'Excellence

Publication Bulletin de l'AAPC, Été 2001
Référence Élise Beauregard