La ruelle verte Cartierville


LA RUELLE VERTE CARTIERVILLE

ANALYSE - PLANIFICATION - COMMUNICATIONS
MILIEU URBAIN

Mérite régional
Prix d'excellence Association des architectes paysagistes du Canada - AAPC (2014)

Client Écoquartier Ahuntsic-Cartierville / Ville en vert
Firme Jasmin Corbeil, Directeur de projet, Architecte paysagiste senior, Groupe Rousseau Lefebvre
Équipe Daniel Lefebvre, architecte paysagiste senior, Mylène Chartrand, architecte paysagiste intermédiaire. Neil Kobewka, technicien en architecture de paysage et surveillant de chantier et Clarissa Omelczuk
Année de conception 2013
 

compréhension du métier d’architecte paysagiste

Le site possédait un problème récurrent de drainage. Il est situé plus bas que le réseau pluvial de la ville, donc impossible de s’y raccorder.

Cette situation difficile a éloigné plusieurs professionnels, laissant place au développement de stratégies non conventionnelles de gestion de l’eau. La démarche visait à maximiser la végétalisation du site, créer un milieu de vie durable, tout en augmentant la biomasse et la biodiversité.

Notre expertise nous a permis de lier efficacement design et environnement dans l’intégration des ouvrages d’infiltration, afin de proposer des espaces publics appropriables, tout en préservant l’accessibilité véhiculaire.

leadership

Le projet présentait des contraintes techniques, budgétaires et logistiques importantes. Par notre leadership et notre rigueur, nous avons pu rencontrer les objectifs environnementaux visés, respecter les honoraires et le budget limité, répondre aux multiples exigences liées au financement et obtenir l’autorisation de l’arrondissement et des nombreux propriétaires impliqués.

innovation

La proximité des immeubles à logements et des entrées de garage, les pentes, le manque d’espace pour faire de la rétention d’eau, le sol argileux et l’impossibilité de se raccorder au réseau ont nécessité une approche novatrice dans le développement du concept.

La circulation véhiculaire est préservée grâce à l’intégration de bandes de roulement et de surfaces perméables en gazon renforcé. Des murs de soutènement en pierres dégagent l’espace requis pour aménager une noue végétalisée.

En inversant la pente transversale, nous avons dirigé l’eau vers la noue, plutôt que vers les bâtiments. Les murets servent également de banc et de surface de grimpe. La programmation d’un aménagement urbain est intégrée aux ouvrages et permet d’avoir un projet complet bonifié plutôt que seulement fonctionnel.

   promotion de la discipline

Nous avons élaboré la stratégie de gestion de l’eau, déterminé le bassin versant et proposé des principes adaptées aux conditions de site et au budget. Ce projet non conventionnel a démontré que les architectes paysagistes peuvent appliquer les principes de gestion optimale des eaux tout en permettant l’amélioration de la qualité du milieu.

Un avant-après saisissant qui fait la promotion de l’étendue de notre champ de pratique auprès du grand public et des partenaires impliqués.

conscience environnementale

Le verdissement d’un espace complètement asphalté contribue à la protection de l’environnement et la réduction de l’effet d’îlot de chaleur par l’augmentation de la biomasse. La plantation a été faite entièrement de plantes indigènes et de fruitiers (agriculture urbaine). Toute l’eau de ruissellement du site est infiltrée sans aucun rejet au réseau municipal et contribue à réalimenter la nappe phréatique.

Au niveau social, les résidents se sont approprié la ruelle dont ils ont pris l’entretien en charge. Des aires de repos et des supports à vélos ont aussi été prévus pour favoriser les transports actifs et la socialisation. Des panneaux d’interprétation visent à sensibiliser à  l’importance du verdissement en milieu urbain et à vulgariser les interventions réalisées.

référence Groupe Rousseau Lefebvre