Guide des bonnes pratiques pour l'accessibilité aux espaces extérieurs de la Commission de la capitale nationale


GUIDE DES BONNES PRATIQUES
POUR L’ACCESSIBILITÉ AUX ESPACES EXTÉRIEURS
DE LA COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE

PUBLICATION: GUIDE

Citation nationale, catégorie communication
PRIX D'EXCELLENCE de l'Association des architectes paysagistes du Canada, 2012

Client et initiateur du projet Commission de la capitale nationale (CCN)
Équipe de projet Directeur de projet : Gérald Lajeunesse
Chargée de projet : Dorota Grudniewicz
Architectes paysagistes, concepteurs, techniciens Diane Irwin, Éric Hébert, David Maitland, Brian Gravelle, Ivana Copelli, Mark Burleton, Martin Giroux, avec la collaboration de François Daigneault, Claude Potvin et Stéphane Clavel
Collaborateurs Parent Latreille & Associés Architectes Paysagistes (PLA Consultants)
Morrow Communications : design graphique
Eurotranslation.ca : traduction
Membres du comité directeur de la CCN sur l’accessibilité universelle David Scarlett (chair), Sylvie Aspirot, Brigitte Beaulne-Syp, David Blaine, Ivana Copelli, Vel Craig, Claude Dagenais, Richard Fujarchuk, Martin Giroux, Dorota Grudniewicz, Eric Hébert, Diane Irwin, Gérald Lajeunesse, Frédérique Lester, David Maitland, Sandra Pecek, Stéphane Pellicano, Jean-Marc Robillard, Mario Tremblay
Réalisation 2010-2011

résumé

Réalisé par des architectes paysagistes de la CCN, le guide fourni les lignes directrices de design et spécifications techniques afin d'assurer l'accès universel et ce, pour un large éventail d'espaces et de type d'activités extérieures. Le guide répond aux besoins des utilisateurs quelque soit leur handicap ou leur niveau de mobilité.
contexte
 

En 2001, Statistique Canada évaluait à 3,42 millions (soit plus de 14,5 % de la population adulte totale) le nombre de canadiens et canadiennes touchés par une forme quelconque de handicap.

Les difficultés ambulatoires constituent les handicaps les plus courants. Parmi les personnes handicapées âgées de 15 à 64 ans, 67 % souffrent d’un handicap moteur; 72 % ont des problèmes de mobilité; 29 % souffrent d’un handicap mental; 30 % ont une déficience auditive; 17 % ont un handicap visuel et enfin, 11 % souffrent de problèmes liés à la parole.
   


 

À ces statistiques s’ajoute l’ensemble des personnes souffrant d’incapacités temporaires, que ce soit à la suite d’un accident, ou d‘une maladie. Même parmi la population bien portante, plusieurs facteurs peuvent limiter l’accessibilité à un lieu, soit pour les parents avec enfants en poussette, les femmes enceintes, les personnes âgées, le touriste ne connaissant pas la langue et bien d’autres. Les aménagements favorisant l’accessibilité facilitent la vie à l’ensemble de la population et devraient faire partie intégrante de la planification de tous les espaces publics.

mandat

Tel que défini dans son mandat, la Commission de la capitale nationale est responsable de construire, d’embellir et d’animer la région de la capitale nationale, au bénéfice de tous les Canadiens, et ce, peu importe leur limitations physiques ou mentales.

L’approche présentée dans ce document, en matière d’accès universel, porte sur l’intégration et non l’exclusion de ceux qui ont des limitations. Les professionnels en aménagements sont donc encouragés à miser sur une approche de design universel, où les aménagements universels sont intégrés à l’aménagement et desservent tous les usagers au lieu de créer des aménagements séparés pour des personnes handicapées.

guide

Ce manuel provient de la mise à jour du document Accessibilité des parcs et des espaces ouverts : guide d’aménagement publié en 1997 et vise à fournir les lignes directrices touchant les aspects techniques de conception et de planification. Les normes d’aménagement que renferme ce manuel ont été établies à partir de la norme CAN/CSA B651-04: Conception d’un environnement accessible, de l’Association canadienne de normalisation. Le guide est basé sur ces normes et élargit le spectre des services pour inclure les sentiers, plages, patinoires, etc.

Trois groupes parmi les clientèles cibles ont été consulté pour le guide : l'Association des malentendants canadiens, l’Institut national canadien des aveugles et l’Association canadienne des paraplégiques. Le guide a aussi été présenté aux gestionnaires du milieu municipal et fédéral: Ville d’Ottawa, Ville de Gatineau, Parcs Canada, TPSGC, SCHL, OALA, AAPC et AAPQ.

  
  Le document comprend 6 chapitres, chacun présentant une partie intégrante du processus de design universel. Ces six chapitres permettent l’identification des clientèles, des sites, des besoins, de l’entretien et des opérations requis des sites, les données biométriques et ergonomiques nécessaires pour le design des espaces, et les fiches regroupant les spécifications techniques requises. Quoique que conçu pour la région de la capitale nationale, le guide peut s’appliquer dans plusieurs régions du Canada. 

Ce guide aidera les architectes paysagistes et les gestionnaires de site dans le design et l’entretien des espaces accessibles qui permettent à tous, quelque soit leurs habiletés, de profiter pleinement des environnements extérieurs et d’être inclus dans tous les espaces publics.

référence

Guide des bonnes pratiques pour l'accessibilité aux espaces extérieurs de la Commission de la capitale nationale