Le projet montréalais Escales découvertes se distingue à l'international

Les Escales découvertes du Mont-Royal gagnent un prestigieux prix international de la SEGD

Le 9 juin 2018, les firmes québécoises civiliti et Julie Margot design recevaient un prestigieux prix de la Society for Experiential Graphic Design (SEGD), lors de son gala annuel à Minneapolis. Leur projet, Escales découvertes, s’est mérité un Honor Award à l’issue d’un concours regroupant 353 propositions provenant de plusieurs pays à travers le monde. Ce projet, qui illustre l’heureux mariage entre architecture du paysage, signalisation et poésie, a été conçu dans le très grand respect de l’œuvre de Frederick Law Olmsted qui créait le Parc du Mont-Royal au 19e siècle. 

«Il s’agit d’un projet d’une grande finesse qui s’intègre très bien à son environnement» commente le jury. Montréal, célébrée pour ses bâtiments historiques et pour sa vie urbaine, est également appréciée pour ses atouts géographiques tel le Fleuve Saint-Laurent et le Mont-Royal qui surplombe le centre-ville. Fréquenté par les Montréalais durant toute l’année, cet îlot de verdure exceptionnel a toujours attiré les visiteurs. 

En 2017, cinquante ans après la tenue d’Expo 67, Montréal célébrait le 375anniversaire de sa fondation avec une série d’interventions urbaines. Le projet Escales découvertes, conçu pour le site du Mont-Royal, contraste grandement avec certains autres projets commémoratifs, faisant usage de moyens technologiques. Discret et audacieux à la fois, ce projet se voulait une occasion d’offrir aux visiteurs de nouvelles pistes pour explorer la montagne, tant sur le plan historique que sur le plan de l’environnement naturel. 

Dès le départ, l’équipe de conception, civiliti et Julie Margot design, s’est délibérément éloignée des solutions traditionnelles, telle l’implantation de sentiers linéaires, d’une signalisation trop présente ou encore de plaques commémoratives. L’approche favorisée, ancrée sur les éléments paysagers, se voulait fluide et réservée. Lors d’une entrevue réalisée par les éditeurs du site web de la SEGD, Peter Soland, concepteur principal de civiliti, expliquait: «Dès le départ, nous avons exploré comment nous pourrions remplacer une signalisation conventionnelle par des objets énigmatiques, des objets dans le paysage qui intrigueraient les gens et les attireraient. »

Les designers ont élaboré trois types d’objets, des cartes tridimensionnelles servant à orienter les gens, des indices en forme de cônes de granite tronqués et des haltes-belvédères. Les 12 cartes de bronze reposent toutes sur une base de granite et elles sont installées aux principaux points d’accès du Parc du Mont-Royal. Les trois sommets y sont visibles, surmontant les quartiers avoisinants; on y trouve également trois éléments symboliques du patrimoine bâti. Ces cartes tridimensionnelles que les visiteurs sont encouragés à toucher leur permettent de mieux comprendre la topographie particulière de la montagne et son importance dans le paysage montréalais.

Photo: Adrien Williams