Le paysage, une porte d'entrée pour l'aménagement du territoire

Catégorie: 
AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Article de Céline Bonnot tiré à part de PAYSAGES, la revue annuelle de l'AAPQ, édition 2015, spécial 50e anniversaire – L’horizon temporel du paysage.
Parmi les échelles d’intervention explorées par les architectes paysagistes, celle du « grand paysage » correspond à des territoires recouvrant une ou plusieurs municipalités, une MRC ou encore une région. Les études effectuées à ces échelles s’inscrivent dans une démarche de planification et de gestion des paysages en amont des projets d’aménagement, une approche transversale visant à valoriser les paysages, en lien étroit avec les grandes dynamiques du territoire tels que le transport, l’agriculture, le développement urbain, l’énergie, le patrimoine et l’environnement.
Architecte paysagiste et biologiste, Céline Bonnot a comme principal domaine d'action concerne le «grand paysage» et l'aménagement du territoire.  Elle combine une approche scientifique et méthodologique à une approche sensible mettant l’accent sur les composantes paysagères qui font la spécificité et l’identité des territoires.