Le Complexe environnemental de Saint-Michel : un site en perpétuel mouvement

Catégorie: 
TOURISME

Conférence de Marie-Claude Massicotte, Architecte paysagiste, Ville de Montréal, dans le cadre du congrès AAPQ 2014 sous le thème Tourisme + Paysages qui eut lieu les 4 et 5 avril 2014 au Centre des sciences de Montréal.
Après un travail colossal de sensibilisation et de pression de la part des citoyens et des organismes du quartier, et grâce à l’implication de la Ville de Montréal, est née l’idée d’un grand parc urbain : le CESM, un des 2 grands parcs métropolitains  avec le Mont-Royal. Ce vaste site de 192 hectares se transforme progressivement en un complexe qui rallie nature, culture, sciences et sports, métamorphose dont le visiteur est témoin au fil des ans. En valorisant ses falaises et accidents de terrain, on mise sur la richesse de son histoire pour en redéfinir l’identité et contribuer à rétablir l’équilibre de tout un quartier. Le site n’est pas un parc dans une carrière, mais bien un parc qui rend compte de son passage de carrière à site d’enfouissement, pour devenir enfin un complexe environnemental, culturel et récréo-touristique.

Marie Claude Massicotte est chef de section à la Direction des grands parcs et du verdissement de la Ville de Montréal et architecte paysagiste de formation depuis 1985. Elle détient aussi un certificat en science de l’environnement. Professionnelle et gestionnaire reconnue pour son expertise dans l’aménagement riverain, le développement de réseau et la régénération de sites perturbés (friche, lieux contaminées) elle valorise la concertation, le ralliement par la vision et le renforcement par la  multidisciplinarité dans ses projets. Elle coordonne actuellement plusieurs projets de développement dont ceux du legs du 375e soit le CESM, les promenades urbaines et les parcours découvertes du Mont-Royal qui ont reçus de nombreux prix au cours des dernières années.