LA RUE VICTORIA COMME FORÊT URBAINE. Par Paula Meijerink

Catégorie: 
TOURISME

Article tiré à part de PAYSAGES – la revue annuelle de l’Association des architectes paysagistes du Québec, édition 2014, sous le thème Paysages et tourisme : signature et mémoire du lieu.
Cet article vise à mettre en lumière le processus entourant le développement de la rue Victoria en tant que forêt urbaine à Montréal.
Paula Meijerink est architecte paysagiste, professeure agrégée et directrice de l'École d'architecture de paysage de l’Université de Montréal.