Allocution du récipiendaire du prix Frederick-Todd 2008