Agenda 21 local de l'Estran: Un projet territorial aux couleurs du Paysage humanisé

Depuis 2001, les municipalités Ste-Madeleine-de-la-rivière-Madeleine, Grande-Vallée, Cloridorme et Petite-Vallée se sont regroupées – avec l’appui de la Chaire multifacultaire de recherche et d’intervention sur la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine de l’Université Laval (MRIGIMUL) – pour développer un projet visant la revitalisation et la dynamisation du territoire dans une perspective de développement durable, inspirée de la Conférence des Nations Unies sur l'Environnement et le Développement (Rio de Janeiro, en juin 1992). Au fil des ans, ces municipalités ont posé les bases du premier A21L au Québec et, en novembre 2003. Elles ont mis en place l’organisme Estran-Agenda 21 qui a pour mandat de faire les démarches pour implanter un premier projet de Paysage humanisé au Québec.